Stéphanie Demerlé


stéphanie demerlé

Pays : France
Ville : Marseille
Née en : 1971
Supports et techniques : Photographie CANON 6D

Aujourd’hui après un parcours de 20 ans entre création et commerce je décide de revenir à mes premiers amours. Et propose mes services en tant que Photographe. Cette nouvelle exposition série de photos se nomme « TATOUGRAPHIE », travail en Noir et Blanc sur Fond noir, ombre et lumière, pour sublimer les tatouages et les mettre en avant.
Le tatouage m’a toujours fasciné. Comment oser se faire tatouer ? Comment le tatouage évolue t-il au fil du temps ? Quelles sont leurs histoires ?
Ce sont ici les portraits de modèles venus d’horizons très divers. Je suis partie du postulat que chaque personne en se tatouant se met en scène et crée sa propre œuvre. L’homme devient alors une œuvre d’art. Une œuvre unique à découvrir. Le corps sert de toile et sert à définir la personnalité de chaque individu. Lorsque je fais poser un modèle je découvre de son univers. Et l’histoire de chaque tatouage est propre à chacun. Le tatouage est comme un rite initiatique : se tatouer nos maux, nos doutes, nos espoirs sur la peau.

PARCOURS & EXPOSITIONS

  • 2018 : exposition photo sur le thème du tatouage
  • 2017 : 1ère exposition sur le thème de la Maternité
  • 2009/2015 : reprise de la photographie de manière plus intense
  • 1997 /2009 : infographiste textile
  • 1978/1979 : découverte de la photographie, de l’utilisation de l’appareil argentique, de la chambre noire

Rencontre avec Stéphanie Demerlé

Comment êtes-vous devenue artiste ?
Toute petite j’ai été plongée dans l’univers de la photographie grâce à mon père. Une chambre noire avait été organisée dans notre seconde salle de bain. Je me souviens de la lumière rouge, de l’interdiction d’y entrer lorsque celle-ci était allumée mais aussi des odeurs des produits, les différents bacs, l’agrandisseur. De ce moment magique qu’était le développement Noir et Blanc. Vers l’âge 10 ans j’ai eu mon propre argentique. Je me souviens de mon obstination à faire de la macro. Des tonnes de pellicules utilisées. J’ai beaucoup appris, ensuite suivi des cours de perfectionnement. De nature « artiste ». J’ai toujours aimé la musique, le dessin et décidais d’en faire mon métier.

Comment définiriez-vous votre univers ?
Mon univers est peuplé de Visages, de rires et fous rires, de larmes, de confidences…
Bref j’aime les gens et ce qu’ils expriment de par leurs expressions. Les gens sont beaux, il suffit de savoir regarder et de saisir l’instant.
J’aime jouer avec les ombres, le mouvement, la pose.

Quel artiste (mort ou vivant) aimeriez-vous rencontrer ?
Man Ray, Magritte, Degas.

Pouvez-vous partager avec nous une anecdote artistique ?
Je me souviens d’une de mes premières prises de vue sur fond noir. Je faisais des réglages photos avec une amie qui posait comme modèle. Je lui demande de me proposer plusieurs tenues. Et elle me montre une tenue avec une paire de bottes qu’on vient de lui offrir. Cette paire de bottes est superbe et nous décidons de faire une série avec… Fin de la séance : impossible d’enlever une des bottes, c’est un cadeau empoisonné ! S’en suit un fou rire mémorable et quelques jolies prise de vues.

EN VIDÉO

LE TRAVAIL DE L’ARTISTE

Stéphanie Demerlé vous présente son univers