Séverine Dietrich


severinedietrich artistelyon

Pays : France
Ville : Lyon
Née en : 1978
Supports et techniques : Acrylique sur toile, papier, mur, bois, sérigraphie

Séverine Dietrich est originaire des Hautes-Alpes et travaille aujourd’hui à Lyon, après des études aux Beaux-Arts de Lyon (ENSBA). Elle a orienté son travail artistique autour de la notion de paysages graphiques abstraits. Elle travaille sur ses propres projets mais également en collaboration, autant avec d’autres artistes qu’avec des designers.

PARCOURS & EXPOSITIONS

  • 2020 : exposition solo, MAC, Sallaumines
  • 2019 : exposition Antigalerie, Paris
  • 2019 : « La Biche et le Renard », Lille
  • 2018 : exposition agence Extra, Lyon
  • 2018 : exposition solo, Galerie B, Lyon
  • 2018 : exposition « Inspiration  Marseille », Entre2Murs, Marseille
  • 2018 : collaboration avec la marque OLOW et ÉLEMENT
  • 2018 : visuel du festival des Francofolies, La Rochelle
  • 2017 : exposition Blitz Galerie, Lyon
  • 2017 : exposition Œil vintage, Lyon
  • 2017 : exposition collective « Tambour », œuvres imprimées en risographie, Paris
  • Collaborations : papier magazine, PLI revue d’architecture et d’édition, Olow, Sergeant Paper, Illustre galerie, Eastendprints

Rencontre avec Séverine Dietrich

Comment êtes-vous devenue artiste ?
J’ai toujours aimé manipuler les objets et les formes, j’en ai fait mon quotidien, en choisissant de faire mes études aux Beaux-Arts.

Comment définiriez-vous votre univers ?
Mon premier cursus d’études fut le design graphique, je m’en nourris énormément. J’ai toujours été très attirée par les designers suisses et hollandais, dont le travail minimaliste et épuré tend à l’essentiel tout en étant très construit, même si au final ce que je produis en est très éloigné. J’aime l’idée d’être à cheval entre le design et l’art. De ne pas choisir de camp. Actuellement je travaille sur des formes de paysages architecturaux en mutations. J’accorde beaucoup d’importance à la couleur que je travaille de façon plutôt intuitive, tout en acceptant que certaines de mes gammes colorées puissent parfois être dissonantes, celles-ci faisant alors écho à l’étrangeté des paysages que je construis.

Quel artiste (mort ou vivant) aimeriez-vous rencontrer ?
Un poète, Malarmé pour « Un coup de dés jamais n’abolira le hasard ».

Pouvez-vous partager avec nous une anecdote artistique ?
J’ai préparé une exposition pour la Mac de Sallaumines, j’ai travaillé sur ce projet pendant quasiment un an, et une semaine après le début de l’expo, le 16 mars 2020, la France est confinée pour cause de coronavirus et la Mac est obligée de fermer ses portes !