Sébastien ARCOUET


sébastien arcouet

Pays : France
Ville : Marseille
Né en : 1976
Supports et techniques : Papier, toile, carton, porcelaine, mur… Huile, acrylique, aquarelle, crayon, techniques mixtes… J’essaie de travailler un maximum de supports et de techniques pour essayer de découvrir toujours de nouvelles choses, et ce n’est pas fini…

Sébastien Arcouet est un artiste autodidacte né en 1976. Sa peinture invite instantanément au jeu de l’interprétation. Des visages qui se contemplent, aux yeux exorbités ; ou qui se fuient, consciencieusement. Des corps qui s’entrelacent dans une sensualité interrogatrice. Ses tableaux sont comme le prolongement conscient et inconscient de ce qui l’interroge et le passionne : la qualité des relations entre les êtres humains et avec soi-même. Une peinture qui ne juge pas, qui délivre une invitation plutôt qu’un message. Une invitation au partage autant qu’à l’introspection car ses personnages… c'est nous.

PARCOURS & EXPOSITIONS

J’ai l’impression de dessiner depuis toujours et peindre depuis 20 ans. Ma passion pour le dessin et la peinture se sont affirmés quand j’ai intégré en 2002 la société Pébéo. Mon cheminement artistique s’est surtout construit grâce à de belles rencontres avec des artistes et des personnes qui m’ont inspiré et continuent à m’inspirer.

Rencontre avec Sébastien Arcouet

Comment êtes-vous devenu artiste ?
J’ai l’impression d’avoir toujours dessiné. Pour moi être artiste n’est pas forcément lié à la pratique technique d’un art mais avant tout à la capacité à observer, voir ce qui nous entoure, l’interpréter et le réinterpréter pour faire passer des messages d’une autre façon, à sa façon. A l’adolescence, mon regard se posait sur des détails que mes camarades ne voyaient pas ou ne voulaient pas voir. Je pouvais sembler ailleurs dans ces moments-là. Je me suis sérieusement mis à la peinture à 20 ans avec un apprentissage de la technique pour rapidement comprendre et accepter qu’il fallait aller au-delà de la technique pour faire passer des messages.

Comment définiriez-vous votre univers ?
Mon univers est occupé depuis quelques temps par un petit personnage qui s’appelle Trompette. C’est un personnage qui me ressemble et qui nous ressemble. Il se balade dans un univers figuratif fait de rondeurs et de couleurs.

Quel artiste (mort ou vivant) aimeriez-vous rencontrer ?
J’ai la chance d’avoir rencontré de magnifiques artistes connus ou pas. L’artiste que j’aimerais rencontrer est l’artiste que je ne m’attends pas à rencontrer.

Pouvez-vous partager avec nous une anecdote artistique ?
C’est une anecdote liée aux dessins que je faisais quand j’étais enfant. Mes parents m’ont un jour raconté qu’ils avaient été convoqués par la maîtresse qui s’inquiétait de mes dessins gris et noirs. Ceux-là ne traduisaient pas du tout une forme de tristesse mais simplement mon besoin de « maîtriser » des dégradés de gris, avant de pouvoir passer à la couleur.