France Gobbo


france gobbo

Les œuvres de l’artiste

Pays : France
Ville : Marseille
Née en : 1984
Supports et techniques : Peinture acrylique et fusain sur châssis 3D entoilé

Mon travail plastique porte sur la notion de paysage urbain en créant des espaces se situant entre abstraction et figuration, fiction et réalité. Ainsi les formes épurées du paysage, mêlées à une affirmation de la couleur, se composent comme des fenêtres ouvertes invitant le spectateur à interpréter la ville.

PARCOURS & EXPOSITIONS

  • 2019 : « Habiter/déshabiter », exposition collective dans le cadre du PAC – Syndicat des architectes, Marseille
  • 2018 : « Espaces urbains, entre réel et virtuel « , exposition personnelle dans le cadre de l'ARL
  • 2018 : Galerie Passage de l'art, Lycée Charles Peguy, Marseille
  • 2017 : « Singularités », exposition personnelle, Galerie du Tableau, Marseille
  • 2016 : « Langages », exposition personnelle, Galerie d'Art Contemporain de Créteil
  • 2015 : sélectionnée Prix international de peinture et exposition collective, Galerie Jean Collet, Vitry-sur-Seine
  • 2014 : Master 2 Esthétique et théorie des arts, Aix-Marseille Université
  • 2011 : DNAP (Diplôme National d'Arts Plastiques), Ecole Supérieure d'Art et de Design de Marseille

Rencontre avec France Gobbo

Comment êtes-vous devenue artiste ?
Je n’ai pas vraiment de réponse à cette question. Aussi loin que je me souvienne l’univers de la peinture et de l’image fait partie de ma vie. Les périodes de créations plus ou moins fructueuses se sont succédées jusqu’à ce que je décide d’en faire mon métier à part entière.

Comment définiriez-vous votre univers ?
Mon univers artistique s’est construit en s’appuyant sur mon environnement proche. En tant que citadine, ma création s’est progressivement orientée vers une réflexion autour du paysage urbain. Mes études en philosophie de l’art m’ont également conduite à questionner la notion d’interprétation, de traduction du monde par le biais de la création artistique. Ainsi, mes paysages urbains constituent une liste non exhaustive d’interprétations plastiques de mon environnement.

Quel artiste (mort ou vivant) aimeriez-vous rencontrer ?
Anish Kapoor.

Pouvez-vous partager avec nous une anecdote artistique ?
Il y a quelques années je reçois un message d’une personne se présentant comme étant le responsable de la Galerie d’Art Contemporain de Créteil. Il m’explique qu’il avait vu mon travail et qu’il souhaiterait exposer celui-ci dans sa galerie. Cela ne faisait pas longtemps que j’exposais mon travail, ma réaction première a donc été « qu’est-ce que c’est que cette embrouille ?! ». Du coup avant de prendre contact avec lui je suis allée faire des recherches sur internet en tapant son nom, pensant tomber sur « attention, si vous recevez un mail de Mr … vous proposant d’exposer c’est une arnaque ! ». Finalement il s’est avéré que cette personne, très sympathique d’ailleurs, était bel et bien qui il prétendait être ce qui a finalement donné lieu à ma première exposition personnelle.