Cécile Pujol


portrait cecile pujol

Pays : France
Ville : Marseille
Née en : 1969
Supports et techniques : Châssis entoilé, peinture acrylique et collages

Passionnée par le dessin et le graphisme, Cécile Pujol est venue tout naturellement à la peinture après avoir exploré le monde du spectacle et plus précisément celui de la danse (qu'elle pratique aussi). Créer des vêtements pour les danseurs, voir évoluer les tissus sur leurs corps en perpétuel mouvement, tels des tableaux vivants, lui a donné cette envie de peindre, se libérant des contraintes techniques. Elle aime l’idée qu’un tableau n’est pas fini, mais plutôt en suspension…

PARCOURS & EXPOSITIONS

    • 2020 : vernissage privé chez un client, Eoures
    • 2018 : ‘Grande exposition de Noël’, Galerie1809, Marseille
    • 2019 : commande de 3 tableaux loués pour le tournage du film Stillwater
    • 2019 : création d’une peinture sur le mur de la pièce d’une maison, Marseille
    • 2019 : exposition, Ehpad « Les Blacassins », Allauch
    • Depuis 2019 : galerie-atelier Mia, Nice
    • 2018 : exposition Galerie1809 ‘Inspiration Marseille’, Marseille
    • 2018 : exposée chez Carré d’artistes, San Miguel de Allende, Mexique
    • Depuis 2010 : plusieurs salons d’art contemporains, SIAC (Marseille), SMAR’T (Aix-en-Provence), GMAC (Paris)…
    • 2004 : retour dans le Sud de la France ou elle se consacre principalement à la peinture
    • 1992 : devient intermittente du spectacle, créations de costumes pour différents théâtres, opéras et compagnies de danse
    • 1990 : BTEC Textile et mode. College of Art and Technology, Taunton, Angleterre
    • 1989 : BTS Stylisme de mode, Ecole Supérieure des Arts Appliqués Duperré, Paris
    • 1982 : rencontre avec son professeur de dessin au collège qui réagit à sa passion pour l’art et son goût du dessin en lui faisant découvrir tout un univers qui la fascine, et lui montre la voie à suivre

Rencontre avec Cécile Pujol

Comment êtes-vous devenue artiste ?
Toute petite mon entourage me voyait dessiner (les fleurs du jardin, les objets du quotidien, les gens qui m’entouraient). Moi qui suis une éternelle rêveuse, je n’ai jamais imaginé autre chose que faire un travail lié à ma passion.

Comment définiriez-vous votre univers ?
Mes peintures sont souvent abstraites mais néanmoins ancrées dans la terre et la matière. Mon univers est plein de contrastes, j’aime le silence et le bruit, la certitude et le doute, la mélancolie.

Quel artiste (mort ou vivant) aimeriez-vous rencontrer ?
Le travail du peintre expressionniste Egon Schiele, qui a été mon sujet de thèse en Angleterre, m’a profondément marquée. Ses croquis révèlent une sensibilité et une sensualité absolues tout en étant intensément durs.

Pouvez-vous partager avec nous une anecdote artistique ?
Lors de mon tout premier salon, j’ai vendu une œuvre à un jeune couple. Quelle surprise lorsque, quelques années plus tard, en accompagnant mon fils à la fête d’anniversaire d’un nouveau copain j’ai retrouvé mon tableau ! Nous sommes depuis devenus amis.