Antoine Renault


antoine renault peintre noirmoutier

Pays : France
Ville : Île de Noirmoutier
Né en : 1963
Supports et techniques : Peinture acrylique et huile sur toile

Antoine Renault est un peintre français né en 1963 à Nantes. Il peint depuis 25 ans et est surtout connu pour sa représentation étonnamment réaliste de l’eau. Son thème est l’invincible été : ces journées magiques au bord de l’océan qui ne devraient jamais finir… Sensation de bonheur tranquille, la chaleur du sable, l’attirance de l’eau, et la liberté qu’offre la mer à perte de vue. L’inspiration vient de ses deux îles préférées : Noirmoutier et Amorgos. Sa technique joue en permanence à la frontière du réalisme : à distance, le tableau semble être une photo et quand on se rapproche de la toile, les coups de pinceaux abstraits laissent place à l’imaginaire. Son travail a été publié dans de nombreux magazines. Ses oeuvres sont présentes dans des collections privées et corporate du monde entier.

PARCOURS & EXPOSITIONS

  • 2019 : exposition solo « Winter is stupid », Rockarchives gallery, Amsterdam
  • 2018 : exposition solo « Out of the blue », The Thinking Hut, Amsterdam
  • 2014 : exposition solo « Acqua di blue », Galerie Duvivier, Neuilly
  • 2012 : le succès de la série « Ocean Paintings » offre une couverture presse internationale
  • 2012 : exposition solo « Bliss », Versailles
  • 2011 : première exposition à Noirmoutier
  • 1990 : apprentissage en autodidacte

Rencontre avec Antoine Renault

Comment êtes-vous devenu artiste ?
Grâce à l’ennui d’un été sans vent et l’insistance d’une grand-mère merveilleuse qui s’était mise à peindre à 70 ans.

Comment définiriez-vous votre univers ?
L’essence d’une journée d‘été. Les atmosphères au ralenti autour de l’océan qui apaise. La magie de l’eau qui est au cœur de tout (71% de la surface du globe, 60% du corps humain) et qui joue de manière si créative avec la lumière…

Quel artiste (mort ou vivant) aimeriez-vous rencontrer ?
Rodin.

Pouvez-vous partager avec nous une anecdote artistique ?
Lors de la finale de la coupe de l’America 2013 en baie de San Francisco, « Team New Zealand » subit une défaite historique après 8 manches gagnantes successives. Drame national chez les Kiwis. Peu de temps après, je suis contacté par un collectionneur néo-zélandais. Il cherche un artiste qui maîtrise l’univers marin et puisse exprimer l’intensité émotionnelle du moment fatidique de la 9ème manche. Nous communiquons via Facebook puis il vient me rendre visite à mon atelier de Paris (!). Nous devenons amis. Quelques mois plus tard, « Tipping point » est livré à Christchurch, NZ.